No home • Yaa Gyasi

La ghanéenne Yaa Gyasi nous fait parcourir deux branches d'une lignée familiale aux destins diamétralement opposés à travers deux sœurs: l'une restée au Ghana et l'autre en esclavage en Amérique. Nouveau titre pour ce mois de mars consacré aux plumes féminines 'AuteurE au féminin' .[...]

L’homme qui aimait trop les livres • Allison Hoover Bartlett

J'ai profité de la période de confinement pour rajouter de nouveaux titres à la sélection 'AuteurE au féminin'. L'américaine Allison Hoovert Bartlett nous raconte la traque d'un des plus grands voleurs de livres anciens de son époque, le tristement célèbre John Gilkey.[...]

Passe un ange noir • Anne Bragance

Je suis tombée sur cette perle dans une librairie d'occasion et cette période de confinement me permet de rajouter ce titre à ma sélection 'AuteurE au féminin'. Anne Bragance raconte l'amitié singulière entre un vieux monsieur et une adolescente. Malgré leur différence d'âge, ils développent une complicité qui en étonne plus d'un[...]

Homo Sapienne • Niviaq Korneliussen

Dans ce sixième opus de l'event littéraire 'AuteurE au féminin', la groenlandaise Niviaq Korneliussen nous entraine sur l'ile de glace de l'arctique. Elle expose la jeunesse groenlandaise, celle qui ne pense ni aux grands froids ni aux préoccupations environnementales, mais plutôt celle qui se brule les ailes en quête d'identité personnelle.[...]

Pour un selfie avec lui • Sam Riversag

Dans cette troisième sélection pour le spécial 'AuteurE au féminin', Sam Riversag la frenchie nous donne envie de sable, de coquillages, de soleil, de cocktails avec cette couverture pétillante. Humour à la british assumé, l'auteure nous raconte les aventures rocambolesques des ses deux héroïnes, Mary et Lola.[..]

Le peigne de Cléopâtre • Maria Ernestam

C'est très excitée que je vous parle de ce premier roman qui nous vient de Suède pour le spécial 'AuteurE au féminin'. Le titre et puis la couverture m'avaient plus qu’intrigué et j'avais hâte de voir se qui se cachait derrière ce décor vert d'eau. Comment pouvait-on rester stoïque, l'air de rien , à deux doigts de la submersion? [...]

Adultère • Paulo Coelho

D'après les statistiques en France, 30 à 40% d'hommes auraient eu des relations hors couples et 15 à 25% des femmes auraient été infidèles. Les raisons évoquées se regroupent sous 3 catégories: une vie de couple impossible, un sentiment de manque d'attention ou de tendresse, une perte pure et simple du désir pour son partenaire. Focus sur cette situation dans ce roman de Paulo Coelho. [...]

Lady Susan • Jane Austen

Je ne sais pas vous, mais moi je suis en admiration devant la couverture de ce livre, le service à thé à l'ancienne, la belle couleur du thé dans la tasse en porcelaine, le petit reflet d'une fenêtre sur la jolie surface couleur moutarde ♥... je pense que je vais adorer l’histoire aussi bien que j'adore la couverture. Je sais pas vous, mais la déconfite c'est pas juste moi, n'est ce pas ?[...]

Amour et amitié • Jane Austen

Pour le mois, pour l'occasion et par envie, j'ai dégainé de ma bibliothèque ce roman court de notre chère Jane Austen. Il n'y a rien de mieux qu'une romance sur fond de paysage et d'époque moderne pour me faire me pâmer[...]

Un amour classique • Yu Hua

Je flânais comme souvent dans les rayons d'une librairie X et la couverture un peu spéciale de ce livre avait retenu mon attention. Je me suis approchée, je l'ai pris dans mes mains et dès lors ,il avait changé de propriétaire [...]

Certaines n’avaient jamais vu la mer • Julie Otsuka

Il y a 10 mois environ, je participais à une semaine de stage d'écriture -une autre histoire à raconter- et on évoquait justement pendant notre dernière séance , les livres qui nous avaient marqué et pourquoi nous ne les oublierions pas de si tôt. L'écrivaine -tout juste géniale- qui animait le stage nous a révélé qu'elle avait été touchée par ce roman de Julie Otsuka et nous conseillait de le lire pour nous en faire notre propre idée[..]

La tresse • Laetitia Colombani

L'été 2017, partout dans les transports en commun, je voyais ce livre aux mains des voyageurs. Je trouvais la couverture fort sympathique-les nuances de jaune j'aime bien- , l'image de la mère entrain de peigner les cheveux de sa fille me projetait en enfance -quand ma mère me faisait encore des nattes-et c'est toujours un petit sourire au coin des lèvres que je sortais de la rame de mon train [...]

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer