Fragiles • Méchac Adjaho

Titre original : Fragiles

Auteur: Méchac Adjaho

Illustrations: Sènami Donoumassou

Éditeur: Les Éditions Plurielles

Année de parution: 2019

Nombre de pages: 150

Temps de lecture moyen: 2h


Je soupire. Je re soupire et cette fois ci, fais un peu plus de bruit. Toi en face ne semble toujours pas réaliser mon état d’âme. Je dis alors l’air de rien « Que ne donnerai-je pas pour un instant être la muse de si belles phrases ? ». Ce à quoi tu me réponds, imperturbable, « Pourquoi ne souhaites-tu pas plutôt avoir le talent pour les pondre toi même ces phrases? »

Résumé:

Fragile

Comme

Une rosée qui descend

Et un cœur qui se fend

L’air qui se fait rare

Et le temps en retard

Mon avis:

L’auteur est ce qu’on appelle un homme orchestre. Il maîtrise les mots, leur subtilité et joue à faire des rimes avec ou pas. Sa verbe est acérée; ses phrases ,des coups là où ça touche et fait mal. Les mots s’enchaînent parfois à prime abord sans logique, puis le nœud se défait et nous voilà comme illuminés.

A force de pirouettes, jonglages et autres, à certains moment j’ai confondu la plume de l’auteur à un exercice de style, de l’ordre de ceux qui ne savent que trop s’amuser avec les mots, mais je me suis vite ravisée car de telles émotions sont bien difficiles à feindre.

Seul

Au milieu de l’ennui

Dans la profondeur

Du silence

Dans l’épaisseur

Du voile qui te couvre

Dans la quantité

Des questions sans réponse

Contre les entités

Avides de peur et d’inertie

Contre les envies

De preuves d’une vie d’épreuves

Contre les manœuvres diverses

De la pieuvre diversion

[…]

Par moments , l’auteur m’a rappelé Mc Solaar et j’ai l’impression que certains textes aurait fait de très belles chansons.

J’avais des images en tête, celles des instants décrits, vécus ou non et je revenais immanquablement au moment où j’étais flamme dans un océan de solitude, femme dans un monde d’homme, fragile dans mes désirs et ambitions. Et chapeau pour les illustrations! J’appréciais 2 visions d’artistes sur 2 pages contiguës, que demander de mieux?

Quelques références à d’autres langues africaines m’ont fait sourire et j’ai compris que c’était quelqu’un qui savait d’où il venait et ne pouvait donc que savoir où il allait.

En bref

Je vous la fais simple: J’AIME! Voilà tout est dit 🙂

⭐⭐⭐⭐

Note (17,5/20)

Un commentaire sur “Fragiles • Méchac Adjaho

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :