Amour et amitié • Jane Austen

Titre original : Love and Freindship

Auteure: Jane Austen

Traducteur: Pierre Goubert

Éditeur: Gallimard, collection ‘Folio 2€’

Année de parution: 2019

Nombre de pages: 96

Temps de lecture moyen: 1h30mn


Pour le mois, pour l’occasion et par envie, j’ai dégainé de ma bibliothèque ce roman court de notre chère Jane Austen. Il n’y a rien de mieux qu’une romance sur fond de paysage et d’époque moderne pour me faire me pâmer…

Résumé:

«De tous les talents ordinairement en possession de mon sexe j’étais la maîtresse. Au couvent, mes progrès avaient toujours été plus Grands que ne le permettait l’instruction reçue, les connaissances dont je disposais étonnaient chez quelqu’un de mon âge, et je surpassai bientôt mes maîtres.
Toutes les vertus susceptibles d’orner un esprit se retrouvaient dans le mien. Il était le lieu de rencontre de toutes les qualités et de tous les sentiments élevés.
Mon seul défaut, s’il mérite ce nom, était de posséder une sensibilité trop vive, prompte à s’émouvoir de toutes les afflictions de mes amis, des personnes de ma connaissance, et plus encore des miennes.»

Mon avis:

Ce que j’aime bien dans la collection folio 2€, c’est que non seulement, nous sommes sur des petits livres à petit budget (et de grands classiques en général), mais aussi le fait qu’il y a toujours un avant propos, un résumé de la vie de l’auteur et très souvent le contexte dans lequel le texte a été pondu.

Amour et amitié fait partie des textes écrits par l’auteure avant ses 15 ans, les Juvenilia , son style d’écriture était en pleine éclosion et sa verve comique était en plein épanouissement. Dans ce petit roman, Jane Austen prend un malin plaisir à tourner en ridicule les codes des romances racontées à son époque. Comme le dit si bien Pierre Goubert: « Jane Austen se pose en s’opposant…« 

Ce roman est écrit sous forme d’échanges épistolaires. Laura , amie de Isabelle se fait harcelée par celle ci pour qu’elle raconte à sa fille Marianne les malheurs et aventures ayant marqué son existence. Commence alors notre récit sous la forme de correspondances (entre Laura et Marianne) et nous découvrons l’histoire rocambolesque de Laura.

Laura est un femme qui considère la beauté, les émotions, les sentiments et surtout le pâmoison comme primordiaux, alors lui arrive bien entendu toute une série d’événements abracadabrants. Dans une histoire où les princes charmants existent, les coups de foudre s’enchainent, les coïncidences les plus étranges se succèdent, les situations saugrenues sont banalisées, je me suis fait la réflexion que décidément la jeune Austen aimait bien se foutre des classiques de son époque.

L’histoire se dévore littéralement, on tombe très vite dans le vif du sujet (propre des romans courts) et bien qu’on s’amuse des réflexions que se fait notre protagoniste et des pétrins dans lesquels pataugent nos héros (somme toute attachants), on espère un dénouement heureux à ces crédules des choses la vie.

Ah oui, quant au débat dans le livre , mon choix à moi est tout fait: un accès de folie juste avant de tomber en pâmoison 😉

En bref

J’ai adoré l’histoire, la raillerie derrière, l’imagination taquine de notre auteure à un si jeune âge. Je pense bien m’intéresser un peu plus aux œuvres de jeunesse de Mrs Austen.

⭐⭐⭐⭐

Note (17/20)

Un commentaire sur “Amour et amitié • Jane Austen

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :